AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LISA • i can be a boy.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisa Finnley
SATANADMIN__ Not in Wonderland
avatar

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 27
Pseudo : Natie
Crédits : Ma VK (Anarya)

Passeport
Emploi: Chasseur de reliques
Points de vie:
100/100  (100/100)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: LISA • i can be a boy.   Sam 6 Juin - 16:14




• PASSEPORT

    Nom : Finnley-Johns. Ses parents, de riches agriculteurs, ont divorcés alors qu'elle avait douze ans.
    Prénom(s) : Elisabeth, Rosa. Elle n'a jamais réellement porté ces deux prénoms, ils sont présents sur ses papiers d'identité et non pas dans son esprit. Néanmoins, la demoiselle a hérité de l'appellation Rosa en hommage à Rosa Parks, la Noire américaine qui a déclenché publiquement les revendications contre la ségrégation des noirs, dans les années 50.
    Surnom(s)* : Lisa. Il est devenu tellement courant qu'au jour d'aujourd'hui, en déclinant son identité, elle énonce automatiquement ce surnom. Indiana suite à un jeu de mots de ses amis passionnés de la trilogie d'Indiana Jones.

    Âge : 31 printemps.
    Date et lieu de naissance : Bâton-Rouge, Lousiane, Etats-Unis d'Amérique.
    Nationalité : Américaine.



• MANUEL D’HISTOIRE
- DES PHRASES SONT ATTENDUES POUR LES DEUX DERNIÈRES PARTIES. -

    Profession : Chasseur de reliques. Lisa avait pourtant longtemps occupé le poste d'aventurière pour le compte d'Archéopolis. Débutant des études d'histoire et d'anthropologie dans une prestigieuse faculté des États-Unis, c'est en étant confrontée à l'ennui des bancs de l'école qu'elle préfèra utiliser son argent pour parcourir le monde à la recherche de nouveau site archéologique. Seulement, sa passion d'historienne et sa soif d'aventure eurent raison d'elle. Après avoir passer cinq ans dans les rangs d'Archéopolis, elle rejoignit l'organisation des Von Bergen pour diverses raisons. Elle garde cependant des liens avec les membres d'Archéopolis.
    Spécialité* :
    Naissance d’une passion : Son père adoptif est un amoureux de l'histoire mésopotamienne. Quant à sa femme, elle voue une passion pour toutes les différences culturelles. Sa petite propriété dans l'état du Massachusetts est d'ailleurs à l'image de ses différents voyages : chaque pièce reflète une culture différente. Mais ce qui l'a réellement poussée dans la frénésie de la chasse aux mythes, c'est Ethan Blackburn. Elle a participé à l'une de ses conférences, aux Etats-Unis et elle a trouvé son charisme et ses connaissances très convaincantes. Il paraît qu'une femme se trouve derrière chaque grand homme. Dans un sens, même si elle s'auto-proclame très indépendante, elle a toujours l'espoir secret de devenir celle qui serait aux côtés de celui-là.
    Employeur : Longtemps employée par Archéopolis, elle s'est orientée vers les Von Bergen quelques mois auparavant, séduite surtout par la liberté beaucoup plus importante qu'ils offrent à leurs employés. Suivre des protocoles, au bout d'un temps, c'est usant. Voilà l'une des raisons pour lesquelles elle semble effectué une certaine trahison envers Archéopolis.


• INDIANA JONES EST MON HÉROS

    Contenu de son sac à dos : Hormis tous les objets propres aux femmes, Lisa possède toute une armada d'objets qui lui sont utiles lors de ses voyages. Son petit ordinateur de poche la renseigne sur tout ce qu'elle souhaite savoir, dans le domaine des langues surtout, ainsi que quelques cartes propres aux pays dans lesquels elle se rend.
    La machine à explorer le temps : Si elle avait eu à choisir, Lisa aurait souhaité vivre lors du début du XXème siècle. Le monde civilisé éveillé et explorant avec passion et courtoisie les vestiges des temps passés, en Égypte ou sur le continent sud-américain. Le monde n'était alors que d'arrangements et il n'était pas encore bafoué par deux guerres mondiales meurtrières.
    Son héros : Marvel. Il ne fait aucun doute que cette inconditionnelle des BDs et autres comics voit en le créateur de dizaine de super-héros un dieu. Posséder une telle imagination au fil des décennies relève certainement d'un fait inexplicable. Lisa admire ces personnes qui, contre vents et marées, sachent préserver le côté fantastique de chaque être humain.
    Croyances : Lisa ne croît plus en dieu depuis bien longtemps. De plus, elle ne semble guère porter d'intérêt au genre humain non plus. Elle y trouve son compte, là n'est pas la question. Mais elle considère l'homme comme un animal doué de parole mais aussi remplit de malice. La confiance semble être un mot vide de sens pour elle. Seul l'argent et le retour de services comptent réellement pour elle. Elle ne fait confiance qu'en elle et se savoir faillible limiterait certainement ce fait à néant.
    Particularités : La jeune femme est polyglotte. Étant linguiste de formation, elle a su mettre en pratique ses connaissances plutôt que de les offrir aux services de traductions ancienne et moderne.
    Qu'importe le moyen de locomotion, Lisa est obligée de bouger, de voyager. Conduisant vélos, motos, autos et même poids lourds, elle ne recule devant rien quand il s'agit de son besoin viscéral de parcourir le monde.
    Elle possède plusieurs cicatrices sur le corps qu'elle sait cacher grâce à de nombreuses crèmes. C'est de ces dernières que vient le parfum enivrant que vous pouvez sentir à ses côtés.
    Même si elle possède une acuité de vue parfaite, elle est daltonienne. Elle confond le rouge et le bleu.




• NOTE DE BAS DE PAGE

    Avatar : Rosario Dawson, l'une des plus belles.

    Pseudo : Natie et tous ses repentis, encore et toujours !
    Sexe : Féminin. Oui j'ai renoncé à l'hermaphrodisme, ça devenait bien trop courant...
    Comment avez-vous connu le forum ? J'ai abandonné le tournage d'Inglorious Basterds lorsque Tarantino me l'a apprit.
    Commentaires : YOU CAN RING MY BEEEELL... Hum, non, d'accord. Je vous aime ! (suite plus tard !)

_________________
    © FOX @ BAZZART
    That's not my name
    © • .


Dernière édition par Lisa Finnley le Ven 31 Juil - 11:45, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Finnley
SATANADMIN__ Not in Wonderland
avatar

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 27
Pseudo : Natie
Crédits : Ma VK (Anarya)

Passeport
Emploi: Chasseur de reliques
Points de vie:
100/100  (100/100)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: LISA • i can be a boy.   Sam 6 Juin - 16:15




• UN JOUR DANS LA VIE…

Bâton-Rouge, État de Louisiane, USA.


    « Lisa n’est pas prête pour ça… »
    « Madame Johns… »
    « Mademoiselle ! »
    « Mademoiselle Johns, vos parents sont cliniquement morts. Nous ne pouvons plus rien faire pour eux… »
    « Vos machines les retiennent en vie ! Si vous attendez quelques années peut-être pourriez-vous trouver un moyen de… »
    « C’est au-dessus de vos moyens ! »

    C’était donc ça. Une histoire d’argent. Les larmes aux yeux, le poing serré, Georgia Johns balaya l’horizon du regard. La grande baie vitrée de la vieille clinique de Bâton-Rouge donnait sur l’un des bras paisibles du Mississippi. Le soleil couchant donnait un beau reflet roux flamboyant sur les gratte-ciels du centre de la ville.

    « Je suis désolé, Mademoiselle Johns… J’ai mit au monde votre frère aîné ainsi que vous et votre petite sœur. Je ne puis me permettre de vous laisser espérer d’une quelconque manière »

    Georgia ne pouvait pas former un seul mot. Sa gorge était nouée, elle tentait tant bien que mal de ravaler sa colère et d’amoindrir ses larmes. Julian, son frère aîné, portait un petit paquet enveloppé dans des couvertures. Des pleurs s’en échappèrent sans qu’il ne puisse les stopper réellement. Les bébés, ce n’était pas son truc.

    « Je vous aiderai dans vos démarches financières. Vos parents ont réalisé un testament à la naissance de Lisa. Le notaire va prendre contact avec vous dés demain… »

    Le médecin resta silencieux quelques instants. Puis il reprit.

    « Allez leur faire vos adieux. Je serai de retour dans une heure »

    Les trois enfants Johns entrèrent à petits bruits dans la chambre silencieuse qui dégageait une odeur d’hôpital mêlée à celle de la mort. L’aîné des trois avait 25 ans. La cadette, Georgia, avait seulement 16 ans. Lisa atteignait à peine sa première année. Les deux aînés laissèrent leur benjamine s’endormir, joignant son souffle calme à ceux mourants de leurs parents. Leurs visages étaient restés similaires à la veille. Il était difficile de croire qu’un accident de la route avait complètement détruits leurs organes vitaux… ils paraissaient seulement endormis.

    « Georgia… je… je ne veux pas m’occuper de Lisa » Lança Julian d’une voix tremblante.
    « Quoi ? Tu te fiches de moi, là ? »
    « Je supporte pas les bébés… je suis trop jeune pour être père ! »
    « Et moi alors, tu crois que j’ai quel âge peut-être ? 30 ans ? Merde, réveilles-toi ! Papa et Maman sont morts, je peux rien faire sans aide, tu te dois de rester ! Jusqu’à ma majorité, au moins ! »
    « Non »

    Georgia sentit le sol se dérober sous ses pieds. Telle une bombe, le refus de son frère lui brisa le cœur. Elle ne pleura pas son départ. Elle se mit à le détester alors qu’elle reprenait en main les affaires de ses parents. Lisa grandit. Lorsqu’elle eut quatre ans, Georgia se mariait au voisin de sa propriété, élargissant le nombre d’hectares de ses parcelles. C’est avec ce mariage qu’elle adopte sa sœur, faisant d’elle son enfant et non plus sa sœur…


New York City, Etat de New York (côte Est), USA.

    La neige envahissait les moindres recoins de la ville aux mille diamants. L'arbre de Noël, sur la place du Rockefeller Center, illuminait le visage des passants, habitants de la cité mondiale ou simples touristes. Près de lui, une petite fille souriait avec gaieté, tournait sur elle même, fière du nouveau manteau rouge que sa mère venait de lui acheter. Noël était une fête dont Elizabeth raffolait. Non pas pour les cadeaux, comme le diraient certains enfants avides de nouvelles possessions, mais plutôt pour sa signification. Les biscuits qu'elle faisait avec sa mère, les chants de Noël qu'elle se plaisait à fredonner dans les chorales religieuses ainsi que devant les portes des habitants de Bâton-Rouge, l'arbre qu'il fallait décoré... Tout ça changeait les habitudes de ses parents. Les voir souriants la rendaient heureuse. Mais cette année, elle passait Noël à New York, dans une famille dont elle n'avait jamais soupçonnée l'existence et surtout, sans son père. Elle avait onze ans et demi et croyait en l'amour éternel.

    Un ultime clic la fit se retourner vers Georgia Finnley, sa mère. Cette dernière qui s'amusait à photographier sous les moindres angles sa fille la surprit à ne plus sourire. Dire que c'était une chose rarissime empêcha Georgia de sourire et de continuer à mentir.


    « Allez, viens Lisa, on va boire un chocolat chaud »

    Elles entrèrent dans le premier café routier qu’elles trouvèrent. Vu de l’extérieur, il ne payait pas de mine, avec son design de vieux bus gris métallique mais une fois à l’intérieur, la chaleur et les décorations de Noël rassurèrent la mère et la fille.

    « Que veulent ces dames ? »
    « Un chocolat liégeois ! » Lança avec enthousiasme la petite Lisa.
    « Et vous ? »
    « Un lait de poule s’il vous plaît »
    « Je vous amène ça tout de suite ! »

    Le silence agrémenté de quelques musiques de Noël, notamment celle de Nat King Cole, planait entre la mère et la fille. Ce ne fut que lorsque leurs commandes furent servies que la mère prit enfin la parole.

    « Lisa… Je sais que tu aimes beaucoup ton père et ta mère. Nous t’aimons aussi de tout notre cœur, ma chérie… »
    « Je sais, Ma’, pourquoi tu me dis ça ? »
    « Le couple Johns, chez qui nous logeons en ce moment, sont de vieux amis de la famille. En fait, Norman est le frère de ta grand-mère »
    « C’est mon grand-oncle, alors ! »
    « Oui… »

    Un couple d’amoureux pénétra dans le petit restaurant-café à cet instant.

    « Je te disais donc que nous t’aimions vraiment du fond du cœur et que jamais cela changera, quoiqu’il arrive… mais… ton père et moi… comment te dire ça ? »
    « Vous ne vous aimez plus ? » Demanda avec ingénuité la petite Lisa.
    « Nous ne nous entendons plus, en fait. »
    « Pourquoi ? »
    « C’est compliqué ma chérie. Je ne sais pas ce qu’il en est de ton père mais je l’aime encore mais d’une toute autre façon. Je ne veux pas te mentir : nous allons divorcer dans quelques mois, le temps que les papiers arrivent devant un juge de la cour d’état de Louisiane… »
    « On ne va plus habiter tous les trois ensembles alors ? »
    « Non ma puce mais nous resterons voisins ! Nous ne voulons pas que tu soies privée de ton père ou de ta mère »
    « D’accord »

    Lisa ne reparla jamais plus du divorce de ses parents après ça.

_________________
    © FOX @ BAZZART
    That's not my name
    © • .


Dernière édition par Lisa Finnley le Lun 13 Juil - 12:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa Finnley
SATANADMIN__ Not in Wonderland
avatar

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 27
Pseudo : Natie
Crédits : Ma VK (Anarya)

Passeport
Emploi: Chasseur de reliques
Points de vie:
100/100  (100/100)
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: LISA • i can be a boy.   Sam 6 Juin - 16:15

New York City, Etat de New York (côte est), USA.

    Si elle n’avait pas décidé de devenir aventurière, Lisa se serait très certainement tournée vers l’univers de la décoration d’intérieur. Installée dans son appartement fraîchement acquis en plein Manhattan, elle avait bataillé avec un couple de vieilles personnes pour pouvoir s’offrir ce petit bijou de la ville new-yorkaise. Elle avait enrôlé le rôle d’agent immobilier et avait mit au tapis son propre agent pour pouvoir faire déguerpir les vieux gâteux qui semblaient ne pas vouloir se décoller du plancher de l’entrée de l’appartement à capacité lumineuse importante. Lisa avait emménagé voilà deux mois et elle avait enfin terminé de décorer la dernière pièce de son appartement. La pièce dont elle était le plus fière était sans nul doute sa salle de séjour : spacieuse, elle semblait prendre un ou deux mètres carré de plus grâce à la disposition des meubles que Lisa avait pensé et aux nombreux pans de murs qu’elle avait truqué de trompe-l’œil. La grande baie vitrée était le seul élément qui avait permit à l’agence d’augmenter le prix de l’appartement, situé quelques étages plus haut sur un restaurent chinois côté de la Grosse Pomme américaine. Certes, le bruit était désagréable et quelqu’un d’impatient aurait vite fait de délaisser l’appartement. Lisa était souvent prise par son travail : lorsqu’elle n’occupait pas nuit et jour la seconde chambre qu’elle avait transformé en bureau et parallèlement en foutoir gigantesque, elle se trouvait très souvent à l’étranger. Seule sa voisine, la vieille Margie Johns, avait le double de ses clefs et s’occupait des rares plantes que Lisa avait disposées ci et là dans l’appartement 37 B.

    Aujourd’hui était un jour calme et reposant. Il était à peine cinq heures du matin mais Lisa avait tenu à rester éveillée toute la nuit ; du moins jusqu’à ce que son compagnon nocturne ne daigne s’éveiller et partir de chez elle aussi abruptement qu’il était arrivé. Depuis son divorce, Lisa n’avait rien cherché de sérieux. Elle se considérait à présent comme une future célibataire endurcie qui ne bougerait certainement pas de ses pénates pour sortir un soir, habillée avec sobriété pour aller vanter les mérites de son mari. Joshua l'avait considérablement détruite, aussi bien directement qu'indirectement. Elle qui était toujours joyeuse luronne et n’avait pas la langue dans sa poche avait du être formatée à l’image que la mère Brolin avait du mariage. La femme aux fourneaux et elle devait être là pour assurer la descendance. Au bout de deux ans de mariage, aucun descendant en vue, Lisa et Joshua avaient multipliés les disputes. Ils ne s’entendaient plus. Mais ne s’étaient-ils jamais entendus une seule fois dans leur vie ? Le fait que Finnley était dans une société adverse à celle de son époux n’arrangeait rien à leur couple. En plus de battre de l’aile, leurs familles respectives avaient décidé de mettre leur grain de sel dans leur affaires.


    « Je vais prendre ma douche » Lança l’homme brun en embrassant Lisa dans le cou. Elle n’y répondit rien, restant plongée dans ses pensées.

    Et si elle avait réussi à engendrer un enfant, Joshua se serait-il carapater aussi vite que la vitesse de la lumière ? Au souvenir de son ex-époux, Lisa frissonnait. Il y avait certes des bons côtés à leur relation. Mais lors de leur rupture, elle n’y avait remarqué que des points négatifs. Alors qu’elle avait tout fait pour terrer la véritable Lisa sous un masque lourd et difficile à porter, c’était lui qui avait décidé de divorcer en premier. Elle ressentait une honte immense et savait que sa fierté en avait prit un coup ce jour-là. Plus jamais, s’était-elle dit, plus jamais je ne me rabaisserai aux désirs d’un homme ou de sa famille…

    Elle marmonna un maigre au revoir à son partenaire nocturne et lorsqu’il fut partit, la jeune femme alla à son tour prendre une douche. Elle partait dans trois jours en Europe, sur un ancien site archéologique encore ouvert malgré les fouilles terminées. Elle prétendait qu’une espèce de calice attendait encore patiemment d’être trouvé. Le Saint-Graal ? Non, autre chose. Quelque chose que son ex-mari ne cessait de rechercher en vain. C’était décidé. Elle trouverait ce foutu gobelet avant lui afin de lui mettre la raclée de sa vie et de se venger du divorce douloureux qu’il lui avait fait subir. Elle avait eu l’air d’une femme soumise, lui avait-il confié un jour. Et bien, à partir d’aujourd’hui, Lisa ne se montrerait soumise à personne. Pas même à Archéopolis…


_________________
    © FOX @ BAZZART
    That's not my name
    © • .


Dernière édition par Lisa Finnley le Mer 29 Juil - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LISA • i can be a boy.   

Revenir en haut Aller en bas
 
LISA • i can be a boy.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Lisa Lewis (fiche refusée)
» LISA caniche toy noire 14 ans (21) ADOPTEE
» Le cottage de Lenwë & Lisa
» Présentation LiSa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archéopolis :: Le Panthéon-
Sauter vers: